Le travail supplémentaire est compris comme ne relevant pas du champ d`application du contrat, c.-à-d. le travail qui n`a pas été envisagé et exige un paiement supplémentaire sur le côté du client. Les travaux supplémentaires, d`autre part, sont généralement compris comme incluant les travaux nécessaires à l`exécution du contrat. Un tel travail ne donne pas droit au fournisseur à un paiement supplémentaire, puisque la portée du contrat n`a pas été modifiée. Le travail supplémentaire est un travail qui ne relève pas du champ d`application des services convenus, souvent appelés «champ rampant». C`est aussi un travail qui devrait être payé pour séparément et est généralement facturé par la suite. Le travail supplémentaire et le travail supplémentaire sont souvent utilisés indiffablement, mais sont en fait deux choses différentes. Un travail supplémentaire peut survenir dans la situation qu`un client demande de faire quelque chose d`autre aussi, ou d`examiner plus en détail dans cette autre chose aussi. Toutes ces questions s`additionnent et peuvent finalement entraîner des coûts significatifs par la suite. En tant que fournisseur, il est sage d`établir une procédure de travail supplémentaire claire avant l`exécution de l`accord. Cela évite les factures terribles après et les discussions sur ce qui ne et ce qui ne équivaut pas à un travail supplémentaire. Aussi faire clair contre ce que les taux de travail supplémentaire est effectué, qui est généralement le taux horaire, mais peut être un taux réduit trop. Dans tous les cas, soyez franc à ce sujet! Dans une affaire intéressante 2013, Borrer contre Cardinal Security Ltd, Borrer était un gardien de sécurité pour Cardinal Security pendant quatre ans.

Son principal lieu de travail était à Morrisons à Brighton, où il a travaillé pendant deux ans sur une semaine régulière 48 heures. Son contrat avec cardinal (qui pourrait être décrit comme un contrat de zéro heure) n`a pas précisé ses heures de travail, mais a dit “vos heures de travail seront spécifiées par votre gestionnaire de ligne”. Dans les contrats, j`ai souvent rencontré des clauses indiquant que le travail supplémentaire peut être convenu. Encore plus souvent, je trébucher sur les contrats manquant d`une clause de travail supplémentaire claire. Alors, qu`est-ce que le travail supplémentaire? Et plus important encore, qu`est-ce qui devrait être pris en compte? Le Tribunal décidera des renseignements sur l`emploi que vous auriez dû recevoir et ceux-ci prendront effet, comme si votre employeur vous les avait donnés. Il n`y a pas de compensation financière pour les employés en l`occurrence au Tribunal. Certains éléments clés de l`information pour commencer comprennent le titre de travail et l`équipe ou le département avec lequel l`employé travaillera. Expliquez comment les performances seront évaluées et à qui la nouvelle embauche fera rapport. La meilleure règle est de se conformer aux dispositions contractuelles et de travailler avec un ordre de changement en main. Le Tribunal peut faire le souhait de l`entrepreneur qu`il a eu malgré l`injustice de la situation. Protégez les informations sensibles telles que les secrets commerciaux et les données des clients en faisant signer par l`employé un accord de confidentialité dans le contrat.

Au lieu d`en faire un contrat distinct ou un morceau de papier, l`inclure comme une section du contrat de travail et de placer un champ dans la section où les nouvelles recrues peuvent signer numériquement. L`obligation de payer un travail supplémentaire survient généralement lorsque le client le demande ou donne l`autorisation à son exécution. À ce moment-là, le client doit être conscient que plus de travail entraîne plus de coûts. Cette prise de conscience peut être évidente dans les circonstances de l`affaire, mais il est toujours sage de rendre cela aussi incontestable que possible. Si le changement d`horaire vous est imposé sans accord, vous pourriez être en mesure de faire une réclamation au Tribunal de l`emploi pour: la Cour dans l`arrêt NAT Harrison Associates, Inc. c. Gulf States Utilities Company a examiné une telle clause dans un contrat de construction et a conclu que règle générale en Louisiane favorise la validité des dispositions contractuelles exigeant un préavis de travail supplémentaire. La Cour cite également le point de droit suivant: commençons par le contrat de travail.